Tags en Europe de l'est (ou ailleurs)

Imprimer

De passage à Ljublyana (capitale de la Slovénie) cet été, j'ai été surpris de constater le nombre élevé de tags anarchistes qu'on y trouvait (y compris dans le centre-ville).
Le soulèvement anarchiste était-il proche ?


Trêve de plaisanterie, je me suis demandé par la même occasion si les tags recouvrant les murs de nos villes étaient représentatifs de quelque chose, de l'esprit ou de l'activité militante, ou du degré de mobilisation politique.
Ou bien au contraire, si leur absence (comme à Prague dans le centre-ville) était signe du degré d'embourgeoisement d'une cité, ou de son opulence proprette (comme chez nous il me semble), si ce n'est d'un certain penchant hygiéniste. 

A creuser.


 

Les commentaires sont fermés.

Mon carnet de notes me sert à préciser ma réflexion à côté de mon blog principal