Tout est dit...

Imprimer

"En Europe occidentale, le mouvement ouvrier se structure aujourd'hui selon des lignes de forces qui ne portent plus sur les moyens du socialisme (réforme ou révolution) mais sur le contenu du socialisme lui-même. 
Tout un pan du mouvement ouvrier ne croit plus, depuis sa base jusqu'aux sommets, à un au-delà du capitalisme. C'est le courant gestionnaire dont le centre de gravité est la social-démocratie. 
A ses côtés, le courant protestataire (dont le centre de gravité est constitué par les partis plus ou moins ex-communistes) fait encore mine d'y croire, mais le contenu qu'il propose est surtout une dénonciation radicale du capitalisme sans formuler d'alternative. Il s'efforce surtout de conserver et de sauvegarder ses positions acquises. 
Le troisième courant, aujourd'hui encore protéiforme et minoritaire, veut rebâtir une alternative réelle au capitalisme qui soit tout à la fois émancipatrice et fonctionnelle. Il doit procéder sans à priori ni tabou. C'est dans ce cadre que notre tentative de repenser le socialisme doit s'inscrire."

François Dietrich



Camarades socialistes, communistes, et anarchistes, 

Quel que soit le parti ou l'organisation dans laquelle vous militez, c'est bien à la reconstruction du socialisme, théorique peut-être, mais surtout pratique (la contre-société) que nous devons travailler. 
Notre devoir n'est pas de servir un quelconque objectif électoraliste ou réformiste, mais bien de bâtir un mouvement de transformation sociale transcendant les appartenances partisanes, les nuances idéologiques, et les querelles individuelles.

(Je développerai cette idée dans un texte sur mon blog principal.)

 

 

Lien permanent Catégories : Socialisme 1 commentaire

Commentaires

  • Adrien vous m'enchantez comme toujours .Juste une question concernant le centre de gravité des protestataires ,avez vous demandé à un géobiologiste de venir quadriller celui-ci pour y détecter les endroits trop *Harmannisés*? rire
    toute belle journée pour Vous

Les commentaires sont fermés.

Mon carnet de notes me sert à préciser ma réflexion à côté de mon blog principal