Misère du socialisme

Imprimer

Lorsque je vois des membres (et des candidats) de la gauche radicale défendre le petit patronat, en faisant l'éloge du petit patron "honnête et social", je me pose des questions sur l'état du socialisme contemporain...

Certes, que des petits patrons se joignent à la lutte socialiste est quelque chose de très bien, mais de là à se mettre à faire du petit patron un rouage de la société socialiste, c'est littéralement abandonner le socialisme.
Car patronat et salariat sont aussi inséparables qu'en opposition avec le projet socialiste d'une société sans classes.

Misère du socialisme donc...  

Lien permanent Catégories : Misère du socialisme 4 commentaires

Commentaires

  • Tellement vrai et pas seulement dans la gauche radicale (voir l'attitude d'une candidate PS sur Naxoo par exemple)... Mais aussi tellement rémunérateur en terme de démagogie.
    ;-)
    PG

  • Tout le monde n'a pas la chance d'être fonctionnaire. Et le monde associatif est bien content de trouver avec ma fiduciaire des prix militants pour toutes les révisions rendues obligatoires par les nouvelles lois.

  • "Tout le monde n'a pas la chance d'être fonctionnaire", c'est vraiment démagogique. Pour connaître les luttes en cours dans le domaine du service public, le travail de fonctionnaire est loin d'être une sinécure. De plus, je ne vois pas en quoi offrir des prix attrayants à des associations pour leur révision relèvent de la merveille. C'est juste de l'ordre du normal quand on défend un certain nombre de convictions, c'est le contraire qui est inacceptable. Encore une erreur de casting Madame Orsini, l'électoralisme, c'est définitivement la déchetterie....

  • @Magali Orsini, ce n'est pas votre métier que je remets en question comprenez-moi bien.
    Même si de grands bourgeois voulaient se joindre à nos luttes je serais favorable bien entendu.
    Ce que je critiquais c'est votre défense politique apparente du petit patronat.
    Lorsque vous parlez de la figure du petit patron "honnête et social", vous semblez signifier que cette figure est valable au delà de la simple lutte commune avec le reste des travailleurs, en tant que catégorie ayant sa place dans la société que nous cherchons à réaliser. Cela revient à légitimer le salariat.

Les commentaires sont fermés.

Mon carnet de notes me sert à préciser ma réflexion à côté de mon blog principal