15/08/2013

Concernant la Jeunesse Socialiste (IV)

Concernant les positions politiques et idéologiques de nos membres (concernant leurs idées politiques proprement dites), il faut savoir qu'on trouve un peu de tout chez nous. 
Il y a des socialistes révolutionnaires, des socialistes réformistes, des socialistes marxistes, des socialistes non marxistes (de diverses tendances), et des social-libéraux.

Le nombre de social-libéraux par rapport au nombre de socialistes varie en fonction des sections bien entendu.
Le nombre de socialistes dépend aussi du nombre de carriéristes, car plus vous avez de carriéristes, moins vous avez de socialistes.
Il est en effet assez difficile d'être élu en étant socialiste je crois (ça fait trop dissensus avec les idées dominantes). 
Bien entendu, si vous ne désirez pas être élu (donc si vous êtes révolutionnaire), alors il n'y a pas de problème.
Le plus dur est sûrement d'être socialiste réformiste, ou autrement dit de vouloir être élu alors que vos positions font totalement dissensus.

Généralement, plus vous êtes social-libéral (donc électoraliste), plus vous souhaitez que la JS soit une sorte de section informelle du PS (afin d'améliorer vos chances d'être élu, donc d'être candidat sur les listes du PS).
A l'inverse, plus vous êtes socialiste (révolutionnaire), plus vous souhaitez que la JS soit indépendante du PS. 
 

01:26 Écrit par Adrien Faure dans Jeunesse Socialiste | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

Concernant la Jeunesse Socialiste (III)

On m'informe que la JSS a un programme, mais qu'il date d'il y a 10 ans.
Dommage que nul ne l'ait jamais vu depuis cette époque... 

00:26 Écrit par Adrien Faure dans Jeunesse Socialiste | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

Concernant la Jeunesse Socialiste (II)

Quelques éléments descriptifs (un peu éparses) sur notre parti.

La Jeunesse Socialiste Suisse compte à peu près 3500 membres il me semble, ce qui fait d'elle la plus grande jeunesse de parti de Suisse (et donc la plus puissante).
Elle est présente dans tous les cantons de notre pays. 
Dans le Jura, la section a fusionné avec celle des Jeunes du Parti Ouvrier Populaire.
Dans certains cantons, il y a plusieurs sections !

Historiquement, la JSS a été fondée en 1906. Sauf qu'en fait cette jeunesse originelle n'est pas la nôtre, car cette dernière a quitté le PS en 1921 pour fonder le Parti Communiste Suisse avec l'aile gauche du PS.
Donc l'ancêtre de la JSS actuelle c'est la nouvelle JS fondée en 1922. C'est celle-ci qui est interdite par le Conseil Fédéral en 1942, et c'est à cette époque qu'une partie de nos membres s'en vont fonder le Parti Socialiste du Travail et le Parti Ouvrier Populaire en compagnie, entres autres, des Fédérations Socialistes genevoises et vaudoises, issues de scission avec le PS.

Les sections de la JS en Suisse romande ont formé la Coordination Romande, qui visent à... coordonner nos activités au niveau romand (et qui débouche par exemple sur des actions communes ou sur des camps romands).

Les sections genevoises, et vaudoises, ont fondé avec le Mouvement des Jeunes Socialistes de Savoie, et de Haute-Savoie, une Jeunesse Socialiste Sans Frontières, qui est le pendant transfrontalier de la Coordination Romande.

La JSS est (depuis pas longtemps) membre de l'alliance des jeunes socialistes européens, ECOSY (qui organise des camps je crois).

Il n'y a pas à ma connaissance de programme commun pour notre parti au niveau fédéral (au niveau cantonal, la JS genevoise a son Manifeste, qui est intégralement publié sur le présent blog de la Tribune), ce qui est fort dommage, mais uniquement le document de fond "Démocratie Socialiste" (toutefois introuvable...) qui avait fait l'objet d'un débat fleuve de 7 heures en Assemblée Générale fédérale annuelle.

La JS travaille généralement plutôt avec l'aile gauche du PS, ce qui a permis par exemple d'obtenir les bonnes avancées (suppression de l'armée, dépassement du capitalisme, socialisation du sol, etc.) dans le programme pour les prochaines 25 années, adopté en 2010 et 2012 par le PS.

Les sections de la JS sont (à l'inverse du PS) généralement plus à gauche en Suisse alémanique qu'en Suisse romande (à l'exception de la JS genevoise bien entendu).
Cela s'explique par la faiblesse des partis de la gauche radicale en Suisse alémanique (ou simplement à leur absence), poussant les jeunes proches de tendance très à gauche à rejoindre la JS.

L'aile marxiste de la JS est rassemblée au sein de der Funke,
et forme, avec le reste des militants les plus à gauche de la JS, le collectif Linke Plattform. Un de leurs principaux cheval de bataille est de dôter la JS d'un programme.
Cette aile gauche trouve quelque peu son pendant avec le Mouvement des idées socialistes (voire tout simplement avec la JS genevoise qui sait).
Ensemble ces mouvements avaient failli réussir à faire passer l'étatisation des banques comme projet d'initiative fédérale.
La section la plus à gauche de Suisse est la JS de Winterthur.

On peut être membre de la JS sans être membre du PS, c'est une des grandes forces de notre parti (et une grosse différence avec les autres jeunesses de parti). Nombre de nos membres sont uniquement membres de la JS.  






 

00:08 Écrit par Adrien Faure dans Jeunesse Socialiste | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

14/08/2013

Concernant la Jeunesse Socialiste

Il y a une question importante concernant mon parti qui revient souvent dans la bouche de mes interlocuteurs de la gauche radicale : sommes-nous une section informelle du Parti Socialiste servant à former (en communication et en marketing) ses futurs "cadres" (comme certains exemples pourraient laisser le penser), ou bien sommes-nous un mouvement luttant pour la réalisation du socialisme ?

Certains pourraient dire que les deux ne sont pas incompatibles (si on part de l'hypothèse que le PS est une force de dépassement du capitalisme).

Personnellement, je préfère répondre que cela dépend de nous, cela dépend ce que chacun d'entre nous, les membres de la Jeunesse Socialiste, nous voulons faire et nous faisons de notre parti, avec notre parti, quotidiennement.
(Et cela dépend selon les sections de la JS suisse.)
Concernant la JS genevoise, je crois que l'esprit carriériste y est peu présent, et que la motivation générale est avant tout une réelle envie  enthousiaste de faire avancer la cause du socialisme.
Et je crois qu'on ne peut que s'en réjouir !
 

19:21 Écrit par Adrien Faure dans Jeunesse Socialiste | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg