13/08/2013

L'étape néo-socialiste

Lorsque j'ai commencé à chercher ce qui pouvait bien remplacer mes idées social-libérales il y a un peu plus de 2 ans environ, j'ai eu pas mal de difficulté à imaginer ce qui pouvait bien les remplacer...

C'est là probablement un défaut (auquel nous devons bien entendu remédier) de notre parti, que de ne pas assurer suffisamment la formation théorique de nos militants (il assure fort bien d'autres aspects par contre). 

Par conséquent, je me suis tourné vers la solution qui me semblait naturelle (venant de positions social-libérales de gauche/keynésiennes), un étatisme forcené doublé d'un planisme compliqué. 

Mélangeant cela avec mes idées objectrices de croissance, un peu d'autogestion pour faire joli, et quelques théories démocratiques radicales, et cela a donné ce que j'avais appelé : le néo-socialisme (inspiré par le néo-socialisme bolivarien, et non le néo-socialisme fascisant français du début du XXème siècle). Le tout accompagné de jolis graphiques réalisés sur paint.

Il s'agissait d'une étape, probablement nécessaire, en tout cas utile selon moi, dans ma compréhension de ce qu'est le socialisme (bon il m'a encore fallu pas mal de temps, et c'est pas fini...) 


 

00:46 Écrit par Adrien Faure dans L'étape néo-socialiste | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg