03/03/2017

Réorganisation du Blog

 

 

Saviez-vous que le blog principal a déjà 5 ans et demi d'existence ? Et que le Carnet de notes atteint les 3 ans et demi ? C'est le moment de réorganiser un peu le Blog (comprenez : le multi-blog).

Dorénavant, le blog principal sera uniquement dévolu à la philosophie, la politique, l'histoire et les témoignages empiriques (comme ceux de militants ou comme ceux sur les expériences de prise de drogues dites dures). L'idée est d'en faire un espace de théorie pure. 

Le Carnet de notes restera en place avec un rôle d'auxiliaire et de complément du blog principal, notamment pour accueillir des extraits d'ouvrage, des citations de textes et des fragments réflexifs.

Enfin, la troisième partie est entièrement repensée. Je supprime l'ancien format que j'avais un temps souhaité développer sur la culture geek car ce n'est simplement plus un aspect présent dans ma vie. A la place, le troisième espace accueillera des pensées plus personnelles sur le quotidien et la vie, ainsi que des morceaux de fiction ou de poésie (notamment la suite des publications de Louis-Batiste Nauwelaerts). 

En espérant que les lecteurs y trouveront un intérêt,

Salutations,


Adrien Faure

 

16:29 Écrit par Adrien Faure dans Le blog | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

13/07/2016

Le blog, forme contemporaine du pamphlet

 

 

« Le pamphlet est un one-man show. On y a une totale liberté d'expression, qui va, si on le juge bon, jusqu'à la liberté d'être injurieux, grossier et subversif ou, à l'inverse, d'être plus exact, plus sérieux et plus ''intellectuel'' qu'on ne pourrait jamais l'être dans un journal ou dans la plupart des périodiques.

En même temps, comme le pamphlet est toujours bref et n'est pas relié, il peut être réalisé beaucoup plus rapidement qu'un livre et peut, du moins en principe, toucher un public plus large. Surtout, le pamphlet n'a pas à se conformer à un quelconque modèle établi. Il peut être en prose ou en vers ; il peut être largement constitué de cartes, de statistiques ou de citations ; il peut prendre la forme d'un récit, d'une fable, d'une lettre, d'un essai, d'un dialogue ou d'un reportage. Tout ce qu'on lui demande est d'être lié à l'actualité, polémique et bref. »

Georges Orwell

 

 

A noter qu'en général, personnellement, je transige avec la caractéristique du lien avec l'actualité.

En dehors de ça, n'est-ce pas une intéressante analogie ? 

 

 

 

02:45 Écrit par Adrien Faure dans Le blog | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

26/06/2015

Intermède estival

 

Chers lecteurs, chères lectrices,


Pour cause de travaux universitaires et de voyages, je suis contraint de cesser toute publication pendant 3 semaines. Je reprendrai fin juillet-début août avec d'autant plus d'énergie et d'enthousiasme, promis.

Bon été,

Adrien Faure

 


 

 

02:52 Écrit par Adrien Faure dans Le blog | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

25/09/2014

Changement dans ma modération du blog


Comme je reçois beaucoup de messages de plainte de gens qui sont mécontents que leurs commentaires ne soient pas publiés, je prends le temps d'expliquer les changements qui sont intervenus dans ma modération du blog.

D'abord, sachez que je lis tous les commentaires que je reçois sur mon blog. Si je ne les publie pas, c'est parce que je n'ai plus le temps de faire comme au début où je publiais chaque commentaire et où je répondais à chaque critique. Je suis désolé, mais cet âge d'or est pour le moment terminé. Si vous écrivez un commentaire formulant une critique envers une de mes positions et que j'y ai déjà répondu, alors je ne publie pas votre commentaire. La réponse à votre critique est simplement contenue dans un de mes textes.

Si votre commentaire n'a rien à voir avec mon billet, s'il est trop désagréable, s'il est insultant, s'il m'attaque moi et non mes idées, alors votre commentaire n'est pas publié.

Je sais que cela change, mais je suis sûr que la qualité de nos échanges ne pourra qu'en être grandie. Si vous désirez davantage de souplesse dans nos échanges, vous pouvez m'écrire par email ou par facebook.

Bien à vous,

Adrien Faure



 

01:04 Écrit par Adrien Faure dans Le blog | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

03/07/2014

Filtrage des commentaires sur le blog


Vous l'aurez peut-être remarqué, mais ces derniers jours j'ai cessé d'accepter la publication de l'ensemble des commentaires que je recevais sur mon blog (ce que je faisais jusqu'à maintenant). En effet, j'ai noté qu'un certain nombre de commentaires étaient de simples insultes ou remarques désagréables, tandis que d'autres étaient tout simplement totalement hors sujet. Par conséquent, j'ai pris la décision de ne plus publier ce genre de commentaires.

Par la présente, je considère que le commentateur est donc avertis et l'invite en conséquence à rédiger des commentaires qui soient en minimum en relation avec le sujet abordé dans mes publications. Cela ne me semble après tout qu'une marque de bon sens, tandis que le fait de ne pas insulter gratuitement un individu est un élément de politesse basique qui devrait paraître acceptable à tout être raisonnable.

Ceci étant dit, je tiens aussi à dire que je reçois aussi bon nombre de commentaires excellents et stimulants, y compris des commentaires très critiques ou en désaccord profond avec moi, qui me font réfléchir et me permettent de progresser. Je remercie donc chaleureusement leurs auteurs, tant il est évident qu'une pensée sans confrontation avec un lecteur (avec autrui) est une pensée morte.

20:13 Écrit par Adrien Faure dans Le blog | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

14/03/2014

Instauration d'une modération pré-publication des commentaires

Ayant continué de subir divers problèmes liés à la gestion des commentaires sur mon blog, une modération pré-publication des commentaires est instaurée. 

Un jour viendra peut-être où les individus seront suffisamment responsables pour que ce genre de structures ne soit pas nécessaire.
Mais ce jour n'est visiblement pas celui d'aujourd'hui.

 

17:49 Écrit par Adrien Faure dans Le blog | Lien permanent | Commentaires (3) |  Imprimer | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

09/03/2014

Instauration d'une modération post-publication des commentaires

Suite aux problèmes que j'ai rencontré aujourd'hui avec certains commentaires déplacés, des attaques personnelles de commentateurs contre d'autres blogueurs, des commentaires qui n'avaient rien à voir avec le contenu de mon blog (!), je cesse de ne pas modérer mes commentaires.

Dorénavant, les commentaires seront modérés après publication.
Autrement dit, vous pouvez toujours commenter mes billets sans que je les contrôle au préalable, mais en cas de commentaire déplacé il sera supprimé. 

Je regrette de devoir restreindre la liberté d'expression, mais je ne laisserai pas une tribune d'expression aux règlements de compte et aux attaques personnelles sur mon blog.

Si les problèmes que j'ai rencontré aujourd'hui continuent, je serais contraint de passer à une modération pré-publication des commentaires... Mais je serais navré de devoir en arriver là.
 

22:53 Écrit par Adrien Faure dans Le blog | Lien permanent | Commentaires (24) |  Imprimer | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

Faut-il que je modère les commentaires de mon blog ?


Étant donné les commentaires déplacés de Corto hier sur mon blog, véritables attaques personnelles sans aucun lien avec le propos de mon billet, la question se pose : faut-il que je modère les commentaires de mon blog ?


D'un côté, je suis fermement convaincu du bienfait et du bien-fondé de la liberté d'expression et je trouve que chacun devrait se montrer responsable et respectueux d'autrui en se retenant de publier n'importe quoi sur n'importe qui et en restant un minimum dans le champ de discussion proposé par le blogueur. La liberté totale de publication de commentaires sur mon blog permet ainsi, du moins je l'espère, aux commentateurs d'exprimer leurs avis sans aucune restriction, nourrissant souvent un débat que je trouve intéressant et enrichissant.

D'un autre côté, j'ai dû intervenir aujourd'hui pour bannir Corto de mon blog et modifier le pire de ses attaques personnelles. On voit donc que malgré l'étendue de la latitude que je laisse aux commentateurs sur mon blog, je suis tout de même contraint de rompre avec le principe de liberté d'expression.

A noter sur la question que l'anarchiste libéral Rothbard pense qu'aucune loi ne devrait protéger les individus de la diffamation ou de la calomnie (cf. son livre L'éthique de la liberté).
Dans une société où chacun est libre de dire ce qu'il veut sur autrui, les membres de la-dite société feraient en effet plus attention avant de croire n'importe quoi sur n'importe qui. Un avis qui m'avait évidemment surpris lorsque je l'avais découvert.


"Considérons maintenant le cas extrême où l'information est fausse et où X le sait. Il a le droit (de propriété) de dire que Y est un voleur ou un homosexuel, même s'il sait pertinemment que cela est faux, et d'imprimer, et de vendre cet énoncé. L'opinion contraire, qui fonde l'illégalité actuelle de la calomnie, est que chaque homme a un "droit de propriété" sur sa propre réputation (incluant le droit à l'image). Mais la réputation de Y n'est ni une chose physique ni quelque chose qu'il porte sur lui ou à l'intérieur de sa personne. La réputation de Y est exclusivement une fonction des attitudes et des croyances subjectives qui le concernent mais qui sont contenues dans l'esprit d'autres personnes. Comme il s'agit de croyances qui sont dans l'esprit d'autrui, Y ne peut les posséder ou les contrôler d'aucune manière légitime. C'est donc une agression et une violation du droit que de mettre des concurrents hors la loi ou simplement d'interdire légalement la diffusion de calomnies contre une personne ou ses produits. Il se peut d'ailleurs que la situation se retourne en faveur des victimes de la calomnie. Si tout le monde a le droit de dire des faussetés, le public se méfierait davantage de ce qu'il écoute et lit, et il demanderait des preuves beaucoup plus sérieuses. Les calomnies qui circulent le duperaient moins que maintenant.

Enfin, l'illégalité de la diffamation nuit de deux manières aux gens qui ont peu de moyens : ils sont des proies plus faciles pour les calomniateurs ; et on entrave leur propre capacité à diffuser des vérités sur les riches."
 

Extrait de L'éthique de la liberté de Rothbard que j'ai trouvé sur ce site : http://www.catallaxia.org/wiki/Murray_Rothbard:L'%C3%A9thique_de_la_libert%C3
 

15:40 Écrit par Adrien Faure dans Le blog | Lien permanent | Commentaires (24) |  Imprimer | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

05/01/2014

Ouverture du blog à des invités



Je mets à disposition des amateurs de philosophie politique mon blog principal et son audience (vous êtes quand même entre 250 et 400 personnes à visiter mon blog principal chaque jour, ce qui est réjouissant, dont pas mal de militants et des journalistes).


Si vous êtes partant pour écrire quelque chose d'intéressant, envoyez-le moi sur mon mail (afaure@hotmail.ch) !

Je considère en effet qu'il faut renforcer le débat d'idées et la réflexion philosophique pour dépasser le simple débat sur les partis, les argumentaires sur les votations, et les politiciens. Il s'agit de participer à notre humble niveau à régénérer la démocratie par une véritable action de guérilla philosophique !

Attention, je ne publierais pas forcément quelqu'un qui va à l'encontre de mes idées générales. Si vous écrivez une défense de la politique d'austérité ou du consensus je ne vois pas ce que vous apportez de plus ou de novateur, donc je ne vous publierais pas (ces idées étant déjà ultra-dominantes). Par contre, si vous écrivez une défense du social-libéralisme, je pourrais vous publier même si ce ne sont pas mes idées.

A vos claviers !

16:44 Écrit par Adrien Faure dans Le blog | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

22/12/2013

Ralentissement sur le blog



Le lecteur l'aura remarqué, voilà à peu près trois longues semaines que je n'ai plus rien publié.
Ce n'est pas par manque d'idées (les brouillons s'accumulent), mais uniquement parce que j'ai manqué de temps et de disponibilité. Mes activités militantes, et surtout, mes études, ont nécessité l'entier de mon énergie intellectuelle pendant cette période.

Par chance, la période de révisions estudiantine me donne à présent le temps nécessaire pour me remettre à mes recherches personnelles.

Je m'y remets donc !

16:45 Écrit par Adrien Faure dans Le blog | Lien permanent | Commentaires (2) |  Imprimer | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

01/09/2013

Carnet de notes (III)

Quelques jours après sa création, je sens bien que j'ai trouvé une bien bonne nouvelle forme d'écriture et de publication avec ce carnet de notes. J'en profite pour remercier Laurent Galley qui m'a donné l'idée d'un carnet en complément à mon blog principal.
Mon rythme de publication est ainsi bien plus fourni et mon écriture bien plus fluide. J'ai enfin pu débloquer un certain nombre de problèmes que j'avais accumulé sous forme de brouillons et de notes non publiées (et donc bien souvent d'interrogations non posées et non résolues).
Bref, bilan positif.

A vrai dire,  je considère que ce carnet de notes correspond à l'extension de mon champ de recherche.
De mes 18 ans à mes 20 ans, j'ai appris le militantisme sur le terrain, puis de mes 20 ans à mes 22 ans, j'ai cherché à savoir ce qu'était le socialisme et à comprendre réellement le monde dans lequel nous vivons, et j'ai ainsi découvert la philosophie politique (et par la même occasion j'ai abandonné l'étude de la science politique pour des études en philosophie et en histoire).
A présent, je complète cette réflexion théorique par une réflexion sur la méthode, ou autrement dit, sur comment nous réaliserons le socialisme. 

Mais cette réflexion méthodologique n'est pas une réflexion idéelle, mais bien une réflexion pratique constamment en interaction et en débat avec les militants qui m'entourent.
Ce tout, militantisme de terrain, philosophie politique, et réflexion tactique, est ce que j'appelle, le socialisme critique.  

18:38 Écrit par Adrien Faure dans Le blog | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

15/08/2013

Carnet de notes (II)

Tout ce que j'écris ici, sur ce carnet, je dis bien tout, est totalement impliqué directement par tout ce que j'ai écrit sur mon blog principal. 
La théorie/philosophie politique n'est pas quelque chose d'abstrait perdu dans un coin du ciel, mais au contraire elle est le fondement de l'action politique.
L'action politique n'est que l'application de principes théoriques et philosophiques.
C'est pourquoi c'est une erreur fondamentale que de sous-estimer la philosophie politique.


"La théorie comme telle est un faire, la tentative toujours incertaine de réaliser le projet d'une élucidation du monde."

Cornelius Castoriadis 

01:44 Écrit par Adrien Faure dans Le blog | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

12/08/2013

Carnet de notes

Je crée ce carnet de notes en complément à mon blog principal, Utopies Concrètes, pour y publier mes brouillons, mes billets non terminés, et mes réflexions les plus courtes (que je considère comme non abouties). 

Il me paraît en effet que cela représente 50% de ce que j'écris et qu'il pourrait être intéressant d'en partager le contenu et la teneur.

J'espère que le lecteur y trouvera un intérêt, dans tous les cas il s'agit pour moi d'un outil qui me permettra de ne pas perdre ou oublier une grosse part de mes écrits non finalisés.

Adrien Faure



 

20:20 Écrit par Adrien Faure dans Le blog | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg